Humanitum

Supervision

LA SUPERVISION EN COACHING

La supervision en coaching qu’elle soit en individuel ou en collectif est une forme de formation continue, qui se définit par une démarche de réflexion et d’apprentissage en collaboration, qui met l’accent sur le développement des compétences et du potentiel du coach.

Pour la petite histoire, il faut savoir que ce n’est pas une pratique nouvelle puisqu’elle s’est développé à partir des parcours d’accompagnements classiques et entre autres autour de la pratique psychanalytique. C’est à partir des travaux de Freud que sont apparus des préoccupations rattachées à la supervision. Elle fut même une pratique règlementée et obligatoire pour exercer permettant un contrôle de la qualité de la pratique des métiers de la relation. Elle est considérée aujourd’hui comme un point de passage essentiel pour un professionnel exigeant.

Si on regarde l’étymologie du mot superviser il est composé du préfixe latin super « au dessus » et de videre, « voir ».  Le rôle du superviseur sera de permettre au coach de prendre un recul, une position méta, par rapport à sa rencontre et son travail auprès de ses clients.

Les avantages de se faire superviser ?

Même si c’est une démarche qui n’est pas réellement requise par les différentes associations telles que ICF (International Coaching Federation) elle est tout de même fortement encouragée.

Considérée un incontournable de la pratique professionnelle et ce, que l’on soit un coach qui commence ou un coach déjà bien établi elle est acte de développement des compétences qui apporte plusieurs autres avantages.

  • Elle participe à la formation continue du coach.
  • Elle contribue au développement professionnel.
  • Elle s’appuie sur la réflexion qui avec l’aide du superviseur peut devenir générative, contribuant ainsi à sortir de situations plus complexes ou délicates.
  • Elle permet de sortir de la solitude du coach qui n’a pas toujours la possibilité d’échanger sur ce qu’il vit à travers les rencontres avec ses clients.
  • Elle contribue au développement personnel du coach notamment en lui permettant d’identifier ce qu’il ne voit pas, ce qui a trait à ses angles morts, ses points aveugles, ses propres ombres.
  • Elle renforce la conscience de lui-même du coach, de ses actes, de ses engagements, de ses responsabilités et lui permet de se découvrir et de mieux se connaitre.
  • Elle invite le coach à s’interroger avec lucidité sur ses perceptions, ses émotions, ses états internes.
  • Elle offre pour cela un espace sécuritaire, confidentiel, et bienveillant

En fonction du besoin la supervision peut être diriger sur différents éléments appartenant à l’univers du coach :

  • Sa posture, ses valeurs, sa mission
  • Des études de cas clients spécifiques nécessitant une réflexion
  • La manifestation éventuelle de la résonance avec son client (identifier ses angles morts)
  • Son cheminement personnel (suite à la résonance)
  • Ses compétences, son style, son coffre à outils
  • Sa maturité professionnelle et son éthique
  • Le développement de sa pratique de coaching.

Quand faut-il se faire superviser ?

Plusieurs écoles de pensées se partagent cet avis. Certaines soutiennent qu’il est indispensable d’initier un processus de supervision dès le début de sa pratique, ce qui permettrait à l’apprenti coach d’acquérir plus de solidité et d’assurance plus rapidement,  d’autres suggèrent d’attendre d’avoir un minimum d’expérience pour que les séances soient vraiment profitables, tandis que d’autres proposent de rencontrer un superviseur selon le besoin, en cas d’impasse avec un client ou dans le cas où le coach vit une difficulté par rapport à ses rencontres avec un client. Là où on s’entend davantage c’est sur la nécessité d’être supervisé de façon régulière et sur un laps de temps conséquent.

La supervision HUMANITUM

Elle se déroule en ligne, en petit groupe de maximum 8 coachs, par l’entremise de la plateforme ZOOM les étudiants se retrouvent virtuellement.

  • Quand : Les mercredis
  • Durée : 3 heures
  • Horaire : 9h Montréal – 15h Paris – Casablanca

Avant la séance les coachs ont fait parvenir à la superviseure les points qu’ils aimeraient aborder ou les cas clients qu’ils aimeraient exposer. Ainsi la superviseure peut gérer les demandes à l’intérieur du temps qui est accordé à la supervision.

À l’intérieur de chaque cession certains cas seront abordés. En fonction du temps et du nombre de cas, certains cas pourraient être reportés à la cession suivante ou abordé individuellement avec un superviseur.

Votre superviseure

Être superviseur n’est pas à prendre à la légère et sincèrement tout le monde ne peut pas s’improviser superviseur. Il est important de choisir un superviseur qui aura à la fois les qualités humaines et à la fois l’éthique et les compétences requises pour exercer ce rôle. On peut penser, et c’est abordé occasionnellement dans certaines littératures, qu’une même personne pourra difficilement être, à la fois un bon coach, un bon enseignant en coaching et en plus un bon superviseur. Quelquefois ceux qui enseignent bien n’ont qu’une pratique limitée de coaching avec des clients réels.  Ils connaissent bien le métier sur le plan technique et ont l’art de savoir l’enseigner, avec cependant une ignorance presque totale du monde réel des clients sur le terrain.

Catherine Pruvost offre cet accompagnement de supervision parce qu’elle reconnait son excellence sur les 3 terrains. Elle possède un réel bagage de connaissances théoriques qu’elle sait très bien transmettre, elle est une coach toujours en activité avec beaucoup d’expériences et surtout d’expériences de succès. Elle a une lucidité hors pair pour voir ce qui n’est pas vu et entendre ce qui n’est pas dit et une bonne capacité à démêler ce qui a priori est noué. Elle a supervisé des centaines d’apprentis coachs en fin de parcours de formation et connait tous les enjeux que les coachs rencontrent concrètement sur le terrain.

Rosa Pisano : Coach professionnelle certifiée en PNL, psychothérapeute, enseignante en PNL et formatrice.   Elle possède une grande expérience sur le terrain de l’accompagnement. Bachelière en psychologie, certifiée en petite enfance et famille,  et formée en CNV ( Communication non violente ), certifiée en constellation familiale. Elle a développé une expertise hors pair pour comprendre les dynamiques relationnelles et navigue très habilement dans la complexité humaine.

Pour toute question ou pour connaitre le calendrier établi contactez-nous : info@humanitum.ca